cgtpic44.com

cgtpic44.com

Bilan social

Déclaration Bilan social

 

 

Je voudrais commencer par rappeler que La Poste a réalisé 550 000 euros de bénéfices l’an dernier et que le suivi trimestriel de l’activité du Groupe sur les trois premiers mois de 2011 fait apparaître une situation encore plus favorable avec des résultats en chiffre d’affaires qui sont en avance partout, aussi bien au courrier, au colis, ou à La Banque.

Dans le même temps, vous nous présentez ce bilan social 2010 tout à fait exécrable pour le personnel ce qui confirme le lien de cause à effet entre ces résultats financiers du Groupe et la dégradation dramatique de la situation sanitaire et sociale des postiers.

Quelques chiffres pour étayer cette situation :

  • 11 700 suppressions d’emplois

  • près de 21 % de promotions en moins depuis 2 ans,

  • 186 137 journées de maladie supplémentaires pour les CDI depuis 2 ans,

  • Davantage de journées d’absence pour accidents de travail et de trajet dont une augmentation de 16,64 % pour les CDI,

  • 5 707 journées d’absence pour événements familiaux … attribuées en moins sur 2 ans,

  • la rémunération mensuelle moyenne des salariés en CDI est inférieure de 20 % à celle des fonctionnaires.

  • Le montant global des 10 rémunérations les plus élevées est en augmentation de 341 785 euros sur deux ans, soit : + 9,41 %.

  • 47 % d’augmentation pour les maladies professionnelles,

  • toujours moins de moyens pour la médecine de prévention

  • 11,61 % de réunions de CHSCT en moins

  • 18, 42 % de dépenses en moins en matière de sécurité

  • toujours moins de formation aussi bien en nombre d’agents formés qu’en nombre de jours de formation,

  • toujours moins de formation syndicale alors que votre propagande au travers des ETC obligatoires se renforce.

Il y a donc votre perpétuel discours lénifiant sur la situation et il y a la réalité des chiffres.

Et les chiffres sont têtus Monsieur Le Président !

Oui, la souffrance à la distribution, la souffrance à l’enseigne, la souffrance dans les centres financiers, la souffrance aux colis, la souffrance des cadres est une réalité.

Nous sommes dans un véritable phénomène global de souffrance au travail.

Nous établissons un lien entre cette situation que subissent les salariés et les méthodes de gestion qui sont misent en œuvre avec notamment, les restructurations incessantes,, la casse des collectifs pour pousser vers l’individualisation, les mutations d’office, les pressions hiérarchiques, la placardisation …

Cette violence délibérée à l’encontre du personnel résulte directement de la volonté du gouvernement d’aller vers la privatisation et de casser et d’éradiquer le service public postal.

Aujourd’hui, face à ce bilan social 2010 à charge, le Direction de La Poste, le gouvernement et la Caisse des Dépôts ne peuvent plus faire la sourde oreille.

Votre inquiétude affirmée lors d’un précédent CA du danger d’une montée d’une forme d’action individuelle au détriment de l’action collective nécessite des actes en matière de prise en compte des revendications du personnel.

Nous vous le redisons à nouveau aujourd’hui, arrêtez ce gâchis humain !

Alors que vous prétendez vouloir accélérer cette course effrénée vers toujours plus de rentabilité, d’augmentation du cash …, nous exigeons au contraire du respect et de la considération pour les postiers, l’arrêt immédiat des suppressions d’emplois, des créations d’emplois en nombre et en qualité, des augmentations de salaires à la hauteur de celles des 10 plus hauts revenus et de meilleures conditions de travail.

 

Fédération nationale des salariés

du secteur des activités postales et de télécommunications CGT

263, rue de Paris - Case 545 - 93515 Montreuil Cedex

Tél. : 01 48 18 54 00 - Fax : 01 48 59 25 22 - C.C.P. Paris 20376 D

http://www.cgt-fapt.fr - e-mail : fede@cgt-fapt.fr



05/06/2011
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Ces blogs de Politique & Société pourraient vous intéresser

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 44 autres membres